Accueil Formation Naviguer le chômage après une formation rémunérée

Naviguer le chômage après une formation rémunérée

Naviguer le chômage après une formation rémunérée

Vous venez de finir une formation professionnelle et toujours pas d’emploi en vue ? La question de savoir si vous pouvez continuer à bénéficier de l’allocation chômage se pose à ce moment. Cet article vous renseigne sur tout ce qu’il y a à savoir sur le chômage après une formation rémunérée.

Le chômage après une formation

Le chômage suite à une formation rémunérée n’est pas envisageable d’une seule façon. En effet, lorsqu’une personne préalablement au chômage entre en formation, elle perd le statut de « demandeur d’emploi » pour avoir celui de « stagiaire de la formation professionnelle ».

A lire également : Comment devenir développeur IA ?

Lorsque à l’issue de la formation, le demandeur d’emploi n’a pas trouvé un poste à occuper, il doit effectuer une réinscription à Pôle Emploi afin de bénéficier une nouvelle fois de l’allocation chômage. Il faudra simplement effectuer une réinscription dans les 5 jours qui suivent la fin de votre formation.

Cette réinscription à Pôle Emploi peut se faire en ligne ou par appel téléphonique. Elle doit être réalisée dans le délai recommandé, car un dépassement de date peut entraîner une élongation de délai et retarder certains calculs d’allocations.

A voir aussi : Les débouchés professionnels offerts par une formation en alternance pour une reconversion réussie

Les conditions pour recevoir une allocation chômage

Pour retrouver son statut de chômage après avoir suivi une formation rémunérée, un demandeur d’emploi doit se soumettre à deux conditions. Il doit notamment être inscrit comme demandeur d’emploi et toucher l’ARE, l’allocation de retour à l’emploi.

Un demandeur d’emploi peut bénéficier d’allocations chômage lorsqu’il se retrouve dans des situations telles que :

  • Un licenciement suite à une cause réelle et sérieuse ;
  • Un licenciement économique ;
  • Une rupture conventionnelle ;
  • Un non-renouvellement d’un CDD ;
  • Une démission légitime.

Naviguer le chômage après une formation rémunérée

Pour bénéficier d’une aide au chômage de Pôle Emploi, le demandeur d’emploi doit impérativement s’inscrire sous un délai de 12 mois à compter du jour de la cessation de la formation.

Si la formation dure moins de 6 mois, la procédure de réinscription est plus facile. Il faudra simplement se reconnecter à son compte et remplir les différents formulaires en ligne.

L’impact de la formation professionnelle sur la durée de l’indemnisation pour chômage

Dans certains cas spécifiques, un demandeur d’emploi peut continuer à recevoir des allocations même après avoir suivi des formations professionnelles. Bien qu’il ne s’agisse pas de l’ARE, mais plutôt de l’AREF, il y a une condition à respecter.

Il faut, en effet, que la formation suivie par le demandeur d’emploi fasse partie d’un PPAE (projet personnalisé d’accès à l’emploi) ou financée par le CPF. Il faut aussi que la formation dure plus de 40 heures et qu’elle ne permette pas de travailler en parallèle.

En ce qui concerne la durée d’indemnisation pour chômage, celle-ci respecte deux principaux cas de figure. Lorsque la durée de la formation est inférieure à celle des droits restants, le droit au chômage peut continuer à être effectif après la fin de la formation professionnelle. Sous réserve bien sûr que le demandeur d’emploi n’ait pas retrouvé du travail.

Il y a également le cas où la durée de la formation est supérieure à celle des droits restants. Dans cette situation, le droit au chômage après la formation professionnelle prend fin. Gardez à l’esprit que le statut d’un demandeur d’emploi change automatiquement lorsqu’il entre dans une formation professionnelle ou rémunérée.

ARTICLES LIÉS