Accueil Business Apprendre à choisir ses actions pour investir : le guide express

Apprendre à choisir ses actions pour investir : le guide express

Apprendre à choisir ses actions pour investir le guide express

Avant de choisir sa bourse, il est essentiel de se former afin d’être mieux informé sur le sujet. Retenez bien que plus un placement est rentable et plus l’investissement est risqué. C’est la raison pour laquelle il est important de bien étudier les possibilités avant d’injecter votre investissement. Ainsi, dans cet article, nous vous apprendrons comment choisir vos actions pour un investissement réussi.

La croissance de la société

La première chose à faire est d’étudier l’évolution des chiffres de la société. Ici, les principaux éléments que vous devez considérer sont :

A lire en complément : Acquérir les compétences clés du marché du travail grâce à la formation professionnelle

  • Le chiffre d’affaires (CA) : il s’agit du total des ventes
  • Lire également : Les essentiels pour développer ses compétences de manager

  • Le bénéfice net par action (BNPA) : c’est le Bénéfice Net de l’entreprise divisé par le nombre d’actions par action
  • Le résultat net (RN): le bénéfice ou la perte d’un exercice comptable. Si la tendance s’avère positive, alors c’est un bon point pour l’entreprise.

Les bénéfices de la société

Il s’agira de se poser la question à savoir si la société fait du profit ou non. Pour trouver la réponse, il y a des ratios de profitabilité à retenir.

Le premier est la rentabilité financière. Elle désigne le ROE (Return On Equity) qui se calcule d’une manière spécifique. Le calcul est donc le suivant : ROE = résultat Net / capitaux Propres. Pour précision, ce ratio n’intègre pas l’endettement de la société. Nous vous conseillons de consulter investir-sur-internet.com qui est une référence dans l’univers de l’investissement en bourse. Vous y trouverez toutes les informations dont vous avez besoin.

à choisir ses actions pour investir le guide express

Le second ratio est le ROIC (Return On invested Capital). Étant une version améliorée du ROE, il prend en compte l’endettement de l’entreprise et se calcule comme tel : Résultat opérationnel après impôts/Capitaux Propres + dette financière.

Le niveau de maîtrise de l’endettement et le moat

L’endettement d’une société peut ne pas être alarmant, étant donné que celle-ci cherche uniquement à se développer. Toutefois, cet endettement doit être maîtrisé. Les taux à prendre en compte sont notamment le ratio dettes/capitaux propres et le levier financier.

En ce qui concerne le moat, il désignait l’avantage concurrentiel qu’a une société par rapport à ses rivaux. Une entreprise qui dispose d’un Wide moat possède un certain leadership lui permettant de fixer des prix supérieurs aux autres. Ces sociétés sont très plébiscitées par les investisseurs et le PER n’est jamais inférieur à 20.

Diversifier le choix de vos actions

Diversifier ses actions peut s’avérer fructueux, car cela vous permettra de maximiser votre chiffre d’affaires. Bien évidemment, il est possible diversifier plus d’actions avec encore plus d’actions.

Le seul problème, c’est que votre « travail » sera votre principale préoccupation car il faudra avoir un suivi plus important de ces entreprises.

La technique du D.C.A

Le Dollar Coast Averaging est une technique de placement consistant à investir un montant fixe sur une action à intervalles réguliers, peu importe le tarif. Celui qui a recours à cette méthode achète donc un plus grand nombre de titres lorsque ceux-ci sont peu onéreux. Par contre, il fera l’acquisition de moins de titres lorsque leur cours de bourse plus cher sera plus cher. Cette stratégie est aussi connue sous le nom de placement programmé et elle est souvent utilisée mensuellement. Le DCA repose sur une stratégie boursière à long terme. Par conséquent, il faut croire à l’efficience des marchés afin d’y réussir.

L’analyse des flux de trésorerie

L’analyse des flux de trésorerie est un outil essentiel pour les investisseurs souhaitant prendre des décisions éclairées. Cette méthode consiste à étudier les mouvements financiers d’une entreprise, en se concentrant sur ses entrées et sorties de liquidités.

L’avantage de l’analyse des flux de trésorerie est qu’elle permet d’obtenir une vision plus précise et objective de la santé financière d’une société que les simples chiffres du bilan ou du compte de résultats. Effectivement, elle met en évidence les flux monétaires réels générés par l’activité opérationnelle, les activités d’investissement et le financement.

Dans le cadre d’une analyse des flux de trésorerie, vous devez scruter attentivement les rentrées provenant des ventes.

L’importance de la gestion des risques

La gestion des risques est un élément fondamental dans le processus d’investissement. En effet, il est capital de prendre en compte les différents facteurs qui peuvent influencer la rentabilité d’un investissement et de mettre en place des stratégies pour limiter les perturbations potentielles.

L’une des premières étapes pour gérer efficacement les risques consiste à diversifier son portefeuille. Cette stratégie permet de répartir ses investissements entre différentes classes d’actifs, secteurs ou pays afin de réduire l’exposition à un seul risque spécifique. Par exemple, si vous avez investi une grande partie de votre capital dans une entreprise du secteur automobile et que ce dernier connaît une crise majeure, cela pourrait avoir un impact significatif sur vos rendements. En diversifiant votre portefeuille avec des actions provenant de différents secteurs tels que la technologie, la santé ou l’énergie, vous pouvez atténuer ce risque spécifique.

Une autre méthode couramment utilisée pour gérer les risques est l’utilisation d’ordres stop-loss. Ces ordres permettent aux investisseurs de fixer un niveau prédéterminé auquel ils souhaitent vendre leurs actions si le cours atteint ce seuil. Cela garantit qu’en cas de baisse importante du cours d’une action, vous ne subirez pas de pertes considérables.

ARTICLES LIÉS