Accueil Formation Notions du Code de la route à connaître par cœur

Notions du Code de la route à connaître par cœur

Pour réussir l’examen du Code de la route, vous n’avez droit qu’à 5 fautes. Alors, il ne faudra faire aucune impasse. Cependant, il y a des questions qui sont posées à chaque fois. Pour bien vous y préparer, voici les notions du Code de la route à connaître par cœur.

  1. Les notions sur la vitesse

Lors de l’épreuve du code de la route, vous ne pourrez pas échapper aux questions concernant les règles sur la vitesse. D’ailleurs, il y en a souvent plusieurs. Parfois, elles sont simples et parfois, il y a quelques pièges. Toutefois, dans toutes les séries de questions, vous serez interrogés sur les vitesses à ne pas dépasser, les accélérations, ainsi que les freinages. La seule stratégie pour réussir, c’est apprendre par cœur toutes les limites existantes et leurs cas particuliers. Pour ce thème, voici quelques exemples de questions :

A voir aussi : Découvrez cette école renommée d'expertise comptable

  • On vous présente une situation et on vous demande si vous devez accélérer, ralentir ou maintenir votre vitesse. Dans ce cas, n’oubliez pas de vérifier dans les rétroviseurs si vous n’êtes pas en train d’être dépassé ou si une voiture n’est pas trop proche.
  • On vous demande la limitation de vitesse autorisée dans la zone où vous vous trouvez. Pour connaître la réponse, vous devez vérifier le nombre de voies de circulation et le temps qu’il fait. Si un panneau de limitation se trouve sur la route, c’est qu’elle qui prime sur la règle générale.
  • Si on vous interroge sur la distance de sécurité, il faut multiplier par 6 les dizaines de votre vitesse. Si vous roulez à 50 km/h, la distance de sécurité sera alors de 30 mètres.
  • Si on vous interroge sur la distance parcourue pendant le temps de réaction, vous devez multiplier par 3 les dizaines de votre vitesse. Si vous roulez à 50 km/h, la distance sera alors de 15 mètres.
  • Si on vous interroge sur la distance d’arrêt, vous multipliez par elles-mêmes les dizaines de la vitesse. Si vous roulez à 50 km/h, la distance d’arrêt sera alors de 25 mètres.
  1. Les notions de dépassements

Les questions sur les dépassements sont moins nombreuses, mais elles sont inévitables et souvent difficiles. Voici une question typique sur les dépassements : « Puis-je effectuer un dépassement ». La plupart des candidats paniquent devant cette question, car ils sont habitués à ce qu’il y ait un piège. Pourtant, pour bien s’y préparer, il faut faire une liste mentale de tout ce qui peut empêcher le dépassement. Si aucun de ces éléments n’est présent dans la question, vous pouvez répondre « oui » sans hésitation. Si vous trouvez une seule raison de ne pas le faire, répondez « non ».

  1. Les règles de priorité

Les règles de priorité font partie des épreuves du code de la route. Les notions sont assez complexes avec toutes leurs exceptions, leurs panneaux particuliers, leurs détails à vérifier dans le rétroviseur, etc. Cependant, ces questions sont faciles si vous les connaissez par cœur. Comme pour les dépassements, vous devez faire une liste de tout ce qui peut influencer votre priorité ou celles des autres. Vérifiez ensuite sur la situation si un des éléments est présent. En général, ce type de question concerne les ronds-points, les croisements et les intersections.

A lire aussi : Quelles sont les formations dans l’univers du vin 

  1. Les interdictions au volant

Les questions sont généralement liées aux excès de vitesse, à l’alcool ou au téléphone au volant. Pour réussir, vous devez être capable de donner précisément le taux d’alcoolémie à ne pas dépasser. En effet, il faut être en mesure de fournir des chiffres exacts. En effet, l’alcool est la première cause des accidents mortels sur la route. Vous devrez être capable de connaître les infractions et les sanctions prévues au Code de la route. Voici les infractions et sanctions à apprendre par cœur :

  • La non-présentation des documents obligatoires du véhicule
  • Le non-port de la ceinture de sécurité
  • Le stationnement très gênant ou dangereux
  • Le non-respect des règles de circulation du Code de la route
  • L’utilisation du téléphone
  • Le dépassement des limitations de vitesse
  • L’alcoolémie au-dessus de la limite ou la consommation de stupéfiants
  • L’entrave à la circulation
  • Le refus d’obtempérer
  • Le délit de fuite
  • La conduite sans permis
  • Le défaut d’assurance
  1. Les notions d’éclairage et de visibilité

Les questions d’éclairage et de visibilité sont toujours présentes, mais elles sont les moins difficiles de la liste. Que ce soit au sujet des équipements à avoir ou les phares, il y aura toujours deux ou trois questions à ce sujet. Pour réussir sans problème, vous devez apprendre par cœur les exceptions. Pour le reste, il vous suffit de répondre, selon une logique.

ARTICLES LIÉS