Accueil Formation CRPE : tout savoir sur le concours qui vous permettra d’enseigner en maternelle ou en primaire

CRPE : tout savoir sur le concours qui vous permettra d’enseigner en maternelle ou en primaire

L’enseignement est une vocation, le professeur des écoles, un personnage à part dans la vie d’un enfant. Vous êtes motivé, souhaitez apporter votre pierre à l’édifice, mais vous posez encore mille questions auxquelles vous voulez obtenir des réponses avant de vous lancer ? Alors cet article est fait pour vous.

Nous allons en effet tenter de répondre le plus précisément possible aux questionnements les plus fréquents concernant le Concours de Recrutement de Professeur des Écoles.

A voir aussi : Zoom sur la formation en apprentissage

Peut-on passer le concours sans être passé par un INSPE ?

Il est tout à fait possible de devenir enseignant avec le concours crpe sans avoir fait d’études spécifiques au métier : il suffit pour ce faire de passer ce que l’on appelle le concours externe. C’est équivalent à passer un concours en candidat libre. Il y a quelques conditions à respecter cependant :

  • être titulaire d’un M2 ou équivalent
  • avoir exercé pendant au moins 5 ans dans le secteur privé, et ce, sans condition de diplôme
  • être parent d’au moins trois enfants
  • avoir effectué une carrière en tant que sportif de haut niveau

Aucune limite d’âge n’est en revanche à signaler. Nous vous recommandons cependant, dans tous ces cas, de faire le choix d’un accompagnement tout au long de la préparation. Cela revient à mettre un maximum de chances de votre côté.

A voir aussi : Tout ce qu’il faut savoir sur le permis pour les poids lourds

Pourquoi se faire accompagner pour la préparation de ce concours ?

La préparation est dense, tout particulièrement si vous choisissez de le faire en parallèle de votre vie professionnelle et familiale. Cela représente du temps, de l’engagement, et on ne bénéficie dans ces moments-là jamais de trop d’aide. Il existe des organismes où la préparation au concours est dispensée par des professeurs expérimentés qui ont une bonne connaissance de ce dernier pour en avoir notamment déjà élaboré des sujets, ou bien pour avoir fait partie de ses correcteurs ou jurys.

Ils sauront sans peine vous guider au travers de toutes les notions qu’il est important d’acquérir pour mettre toutes les chances de votre côté.

Quand se déroulent les épreuves ?

Elles se décomposent en deux parties. Les épreuves d’admissibilité ont lieu en avril, tandis que celles d’admission se déroulent en principe au mois de juin.

Les premières se déroulent à l’écrit. Il s’agit d’une épreuve de français, d’une de mathématiques ainsi que d’une troisième que l’on appelle « d’application » et qui concerne la façon dont le candidat envisage sa méthode d’apprentissage.

Les secondes sont des oraux : un de mathématiques et de français, l’autre concerne l’EPS dans un premier temps puis s’apparente plus à un entretien durant lequel il sera demandé au candidat de montrer sa motivation. Il est aussi possible de faire le choix d’une option langue vivante.

Quelle première affectation espérer ?

Votre affectation dépendra de l’académie dans laquelle vous vous êtes inscrit pour passer votre concours. En effet, votre première affectation se fera dans cette même académie et en tant que professeur stagiaire. C’est l’issue de ce stage qui déterminera votre titularisation.

Vous aurez alors en charge des classes dont les effectifs peuvent aller jusqu’à 30 enfants, auxquels vous dispenserez 26 heures de cours par semaine.

ARTICLES LIÉS