Accueil Actu Avez-vous conscience de votre niveau d’anglais ?

Avez-vous conscience de votre niveau d’anglais ?

Avez-vous conscience de votre niveau d'anglais ?

Vous souhaitez faire des études, ou une activité professionnelle nécessitant un niveau d’anglais précis, mais ne savez pas quel est le vôtre ? On peut toujours penser avoir un bon niveau d’anglais, mais sans jamais le déterminer précisément. Si vous souhaitez avoir conscience de votre réel niveau d’anglais, il y a une manière pour le faire. Vous ne connaissez aucun moyen, et ne savez pas pourquoi vous devriez déterminer votre niveau ? Nous allons vous expliquer tout cela en deux parties distinctes.

Pourquoi est-ce important de connaître son niveau d’anglais et comment le déterminer ?

Pour commencer, nous allons voir pourquoi il est très important de connaître son niveau d’anglais et quels moyens que vous pouvez utiliser pour ce faire. Ainsi, vous pourrez mieux appréhender la suite de l’article axé sur les niveaux spécifiques d’anglais.

A lire également : Bilan de compétences : Soyez prêt à comprendre qui vous êtes 

Un atout sur le CV

Tout d’abord, il faut savoir que pouvoir déterminer son niveau permet de fixer de forts points faibles de son anglais. De cette façon, vous saurez où vous devrez progresser. Dans votre CV, vous saurez que mettre concernant votre niveau d’anglais. Beaucoup d’individus préfèrent mentir sur leur CV, ou se trompent et indiquent avoir un niveau avancé, alors que c’est loin d’être le cas.

Alors, en connaissant votre niveau d’anglais, vous pourrez être honnête envers votre recruteur, qui, s’il décide de vous faire passer un test, verra que vous vous connaissez bien. Dans le processus de recrutement, c’est un aspect qui prend de plus en plus d’importance, alors il est essentiel d’être fixé sur son niveau d’anglais et ses axes de progression. C’est important pour pouvoir ensuite, faire un travail dessus, suivre des cours particuliers, ou même une formation.

A lire aussi : Webmail Créteil : la messagerie de l’académie

Réaliser une auto-évaluation

La première chose que vous devez faire est une autoévaluation de votre niveau d’anglais. Pour cela, il y a plusieurs manières. La compréhension orale est très facile à évaluer. Il suffit de mettre un film ou une série, sur Netflix, ou bien même une vidéo sur YouTube, en anglais. Désactivez les sous-titres bien évidemment et notez tout ce que vous comprenez sur une feuille. Ensuite, repassez la séquence visionnée avec les sous-titres, pour voir à quel point votre compréhension correspond à la réalité.

Pour ce qui concerne la compréhension écrite, vous pouvez écrire des paragraphes en anglais sur les sujets qui vous plaisent, puis utiliser des correcteurs de texte en ligne pour voir ou ont été tes erreurs et lacunes.

Effectuer un test d’anglais

L’autre manière, bien plus efficace et utilisée, est le test d’anglais pour savoir votre niveau. Il y en a des centaines sur internet, dont une bonne partie est payante. Mais il en existe des gratuits qui sont très performants, et vous permettent de déterminer votre niveau d’anglais très précisément. Si vous avez une vague idée de votre niveau, vous pouvez vous diriger vers des tests “junior” ou “senior”, qui sont pensés pour des débutants ou des habitués de l’anglais.

Niveaux du CECRL pour avoir conscience de son niveau d’anglais

Désormais que nous avons vu pourquoi et comment il faut déterminer son niveau d’anglais, nous allons voir de plus près les niveaux définis, et comment les atteindre. Ainsi, à la suite d’un test d’anglais, vous saurez quelles sont vos compétences.

Niveau A1 & A2

Pour commencer cette liste de niveaux de maîtrise de l’anglais, nous allons voir les éléments à maîtriser pour avoir un niveau A1 ou A2. Vous devrez savoir, entre autres :

  • Se présenter à un anglophone
  • Connaître des expressions basiques
  • Maîtriser les bases de la grammaire
  • Pouvoir faire des descriptions
  • Dialoguer avec un anglophone pour des renseignements
  • Comprendre des instructions
  • Maîtriser les adjectifs, pronoms interrogatifs et démonstratifs

Pour pouvoir avoir un niveau A1, il suffit seulement de maîtriser les bases de l’anglais et avoir une compréhension minime de la langue. Le niveau A2 requiert un peu plus de compréhension écrite et orale, sans pour autant exiger une certaine expertise.

Niveau B1

Le niveau B1 est un bon niveau d’anglais, que la plupart des gens ont. Pour l’avoir, il suffit de pouvoir faire des discours sur des sujets que l’on maîtrise, raconter des histoires et expériences, et maitriser les prépositions, adverbes, et gérondifs. Si vous êtes capable de pouvoir comprendre les points essentiels d’une conversation, ou de programmes télévisés, vous aurez ce niveau de maîtrise de l’anglais.

Niveau B2

Le niveau B2 est un très bon niveau d’anglais. Ce n’est pas le meilleur, mais si vous le possédez, vous n’aurez aucun mal à partir dans un pays anglophone, par exemple, et parler avec la population locale tout en buvant leurs paroles. Pour cela, il faut être capable d’exprimer son point de vue, comprendre l’actualité, avoir une communication spontanée et comprendre des échanges plutôt complexes. Les auxiliaires, les comparaisons, discours directs et indirects, et particules adverbiales sont donc des incontournables à devoir maîtriser.

Au-delà de ceux-ci, les niveaux C1 et C2 sont considérés comme de très bons niveaux d’anglais, atteignant presque un statut de bilingue dans la langue. Vous connaissez désormais tout pour pouvoir prendre conscience de votre niveau d’anglais et savez pour quelles raisons il est important de le faire. Vous savez ce qu’il vous reste à faire. Bonne chance !

ARTICLES LIÉS