Accueil Emploi Quels sont les métiers du numérique et du jeu vidéo ?

Quels sont les métiers du numérique et du jeu vidéo ?

Les métiers qui associent l’art à l’informatique sont nombreux, tout comme ceux de la musique ou encore de la sculpture. Au fil des années, l’évolution du secteur des jeux vidéos n’est plus à prouver. Il suffit de faire une comparaison entre les jeux des années 90 et ceux d’aujourd’hui. Il est donc évident que ce phénomène soit accompagné de nouveaux métiers ou de l’évolution des professions existantes.

 

A découvrir également : Comment réussir ses lettres de motivation ?

Sound designer

Le sound designer est celui qui se charge de tous les sons audibles dans un jeu. La tâche d’un sound designer est donc de mettre en place l’illustration sonore.

Cette profession requiert une excellente culture musicale. Il est nécessaire de suivre une formation de musicien pour pouvoir s’occuper des bruitages et de la musique d’un jeu. Un sound designer peut recourir à des banques de sons et les modifier selon ses envies ou produire ses propres sons. Il est essentiel qu’il adapte ses créations aux visuels et à l’identité graphique du jeu qu’il prend en charge. Ce travail nécessite une étroite collaboration avec d’autres experts tels que le game designer.

A lire aussi : Comment bien recruter un salarié ?

La maîtrise de divers outils de création sonore est indispensable, puisqu’il est responsable de la création de toutes les sonorités du jeu. Il s’occupe de tout, de la musique d’ambiance au son de sélection du menu, en passant par les bruits de pas.

Avec de l’expérience, un sound designer peut gagner jusqu’à 3000 € brut de salaire mensuel. Il existe des centres de formation autour de Paris qui proposent des cours pour devenir Sound designer.

Game designer

Le game designer est considéré comme l’as de la conception d’un jeu vidéo. C’est le professionnel qui détient l’une des plus grandes responsabilités dans ce domaine. Travaillant généralement dans une agence éditrice de jeux vidéo, sa profession requiert des connaissances de gestion et en management. Il collabore de très près avec la direction ou le chef de projet en respectant la ligne éditoriale fournie. Il se charge ensuite de la transmettre à son équipe, tout en veillant à ce qu’elle soit bien respectée durant la réalisation du projet. C’est aussi la personne responsable du budget alloué à un projet.

Un game designer doit tout connaître sur la chaîne de création d’un jeu vidéo. La maîtrise des outils de création numérique et des notions de programmation est donc indispensable. Ce professionnel doit également connaître divers langages informatiques tels que le HTML.

Le game designer est aussi celui qui met en place le « game document ». C’est le cahier de charges dans lequel il mentionne tous les détails concernant le jeu, à savoir : le physique des personnages, le nombre de niveaux, etc. Il doit donc gérer d’innombrables détails, tout en veillant à respecter les conditions fixées aussi bien par ses supérieurs que les clients de l’entreprise.

Côté salaire, un game designer débutant touche environ 1500 € et une personne plus expérimentée peut gagner plus de 3000 €.

 

Infographiste

Un infographiste est une personne qui se charge de l’image d’un site web, un logo, une affiche, etc. Son sens de la créativité, ainsi que ses connaissances dans le numérique lui permettent de réaliser des images déclinées en différentes dimensions pour répondre aux besoins de son client. Autrement dit, l’infographiste est le professionnel qui fait en sorte qu’une affiche, une illustration, un site ou une pancarte soit attrayant.

Il existe des écoles de graphisme ou de design, telles que le BTS design ou le BTS communication visuelle, qui proposent une formation autour de Paris. Un infographiste débutant peut gagner 1800 à 2000 € bruts par mois. Quant à un infographiste ayant plusieurs d’années d’expérience, il peut toucher jusqu’à 3000 € bruts.

 

Level designer

Un level designer se charge de la conception des niveaux et des difficultés d’un jeu vidéo. Si ce métier requiert moins de technique, il exige un sens aigu de la créativité. Grâce à son expertise, le level designer peut mettre en place le « gameplay » d’un jeu, c’est-à-dire les difficultés qu’un joueur devra franchir. C’est grâce au travail du level designer dans conception du parcours d’un jeu que les joueurs peuvent profiter d’une bonne expérience. Ses tâches sont planifiées autour d’un gameplay que les équipes de développement et de création ont élaboré en amont. Ainsi, niveau par niveau, il mettra en place ces divers mécanismes tout en harmonisant le rythme du jeu.

Pour exécuter son travail selon les règles de l’art, un level designer utilise des logiciels d’édition de haut niveau. Ces logiciels lui permettent d’effectuer les ajustements de la complexité de diverses étapes d’un projet. Il collabore étroitement avec un game designer pour disposer des grands points de l’architecture du jeu qui nécessitent parfois des modifications.

À ses débuts, un level designer gagne, mensuellement, entre 1300 à 1500 € bruts. Le salaire augmente au fur et à mesure qu’il acquiert de l’expérience.

ARTICLES LIÉS