Accueil Actu Comment devenir gestionnaire de paie ?

Comment devenir gestionnaire de paie ?

Devenir gestionnaire de paie est un objectif qui s’est révélé plein de passion pour toutes les personnes qui s’y sont intéressées. Surtout, il s’agit d’une des professions au monde qui recrute le plus après même une courte formation. De plus, les rémunérations qu’on y tire sont très intéressantes, peu importe le niveau. Si donc vous souhaitez le devenir, voici toutes les informations dont vous avez besoin pour bien vous y prendre.

Le rôle véritable du gestionnaire de paie

Un gestionnaire de paie est le professionnel qui maîtrise mieux le monde des bulletins de paie et les déclarations sociales. Et c’est d’ailleurs parce que c’est une bonne profession que les offres d’emploi pour un gestionnaire de paie ne manquent vraiment pas.

A découvrir également : Avez-vous conscience de votre niveau d'anglais ?

En effet, ce dernier collecte mensuellement les éléments variables de paie (absences, congés payés, heures supplémentaires) et les passe en paie en utilisant un logiciel dédié à la cause.

Alors qu’on en parle, le gestionnaire de paie doit alors être à l’aise avec l’outil informatique. Pour la simple raison, il aura de façon quotidienne à paramétrer ledit logiciel et à gérer les extractions de la comptabilité pour le service administratif et financier.

A voir aussi : En quoi consiste la facilitation en entreprise 

En outre, pour s’assurer de la justesse de ses calculs, il prend régulièrement connaissance des nouvelles obligations légales issues du droit du travail ou de la convention collective. On parle dans ce cas de la veille sociale.

Ainsi, une fois les bulletins de paie parvenus aux salariés, ledit gestionnaire détermine les cotisations sociales afin que sa structure puisse s’en acquitter via la Déclaration Sociale Nominative. C’est sans oublier qu’il calcule également le solde de tout compte en cas de rupture du contrat.

Sous un autre volet, il y a lieu de souligner que les tâches du gestionnaire de paie touchent également la gestion administrative des ressources humaines ou administratives. Et cela s’étend de la rédaction des contrats de travail jusqu’à la préparation des tableaux de bord.

Les qualités nécessaires pour devenir gestionnaire de paie

Comme pour toute profession, une personne qui aspire à devenir gestionnaire de paie doit disposer de certaines qualités humaines et professionnelles qui lui permettront de bien réussir.

Au nombre de ces dernières, on peut indiquer la rigueur, la discrétion, le sens de l’organisation et la réactivité. De plus, il doit se distinguer par son esprit méthodique et son sens du relationnel.

Dans le même temps, il reste capital qu’il dispose de solides compétences en comptabilité et des connaissances actualisées en législation sociale et du travail en matière de rémunération.

Les différentes portes d’entrée dans le corps des gestionnaires de paie

Il existe prioritairement 2 portes d’entrée pour intégrer le corps des gestionnaires de paie.

La première est la licence professionnelle paie qui est l’une des formations diplômantes reconnues par l’éducation nationale. Elle est accessible seulement après un BTS comptabilité et gestion, un BTS assistant PME PMI ou tout autre bac+2.

La seconde porte d’entrée est le titre professionnel paie et administration du personnel de niveau 3 que reconnaît le ministère du Travail. Cette dernière par contre est accessible dès le niveau Bac.

Pour l’une ou l’autre quand même de ces deux formations, les meilleures sont celles reconnues par les spécialistes du métier. Tel étant le cas, le mieux à faire est donc de vous rapprocher des gestionnaires paie pour obtenir des informations efficaces.

ARTICLES LIÉS