Accueil Formation Apprendre l’arabe : est-ce vraiment difficile ?

Apprendre l’arabe : est-ce vraiment difficile ?

Apprendre une langue étrangère, c’est apprendre à la parler et à l’écrire. Ceci dit, on doit se pencher dans sa grammaire, sa conjugaison, son orthographe et dans bien d’autres éléments. C’est pour cette raison que certains jugent que l’apprentissage est compliqué et ça l’est encore plus pour l’arabe. Est-ce vraiment le cas ? L’arabe est-elle vraiment difficile à apprendre ?

L’arabe est difficile à apprendre : un cliché

Pour répondre à votre question « L’arabe est-il difficile à apprendre ? », on dira oui et non. Si certains disent qu’il est difficile à apprendre, c’est peut-être à cause du manque d’investissement personnel. Notez bien que, que ce soit pour l’apprentissage de l’arabe ou d’une autre langue étrangère, il faut s’investir et travailler. Comme l’apprentissage ne se fait pas en une journée, il vous demande également du temps, de l’assiduité, de la persévérance, de la régularité et de la pratique. Alors, on peut dire que l’apprentissage de l’arabe comme toute autre langue étrangère est difficile.

A lire en complément : Pourquoi faire un bachelor en marketing digital ?

Cependant, si on se penche sur la grammaire, celle de l’arabe est moins complexe comparée à celle du français et même du latin et de l’allemand. On peut alors dire que l’apprentissage de l’arabe ne sera pas si difficile. Si on juge cet apprentissage difficile, c’est tout simplement parce qu’elle paraît si différente de notre langue maternelle.

A lire en complément : Gestion des conflits en équipe : techniques de management pour favoriser l'harmonie

Se préparer à quelques difficultés à l’apprentissage

Si d’emblée, on juge que l’arabe est difficile à apprendre que l’italien ou l’espagnol, c’est tout simplement parce que l’arabe affiche un éloignement plus important par rapport au français et aux autres langues venant du latin. C’est normal si vous rencontrez des difficultés, car vous perdez vos repères linguistiques.

Côté sonorité, vous pouvez également vous perdre. Avec un peu de pratique, vous allez vous rendre compte que l’arabe est facile à apprendre, car on ne vous dérangera pas à prononcer correctement le « -in », le « -an » ou encore le « -on » comme en français. En arabe, on prononce d’ailleurs très peu les voyelles. Rappelons également que lors de vos premiers cours, vous allez apprendre l’alphabet arabe. Là, les 26 lettres de l’alphabet en langue arabe deviennent les 29 lettres et dans l’alphabet arabe, on n’a que des consonnes et les voyelles, elles, vont se placer en haut ou en bas des lettres alphabétiques.

S’accorder du temps pour l’apprentissage de la langue arabe

Pour être objectif, il n’y a pas vraiment de langue difficile ou facile à apprendre. Tout dépend de vous, de votre avis, de votre point de vue, de votre volonté et de votre investissement personnel. Si vous vous penchez tous les jours dans l’apprentissage de l’arabe, vous vous étonnerez vous-même, car ça vous paraîtra plus facile.

Cependant, on ne va pas se mentir : on peut faire face à quelques difficultés, car l’arabe n’a rien à avoir avec le français. Ce sont des difficultés, mais elles ne doivent pas représenter un frein dans l’apprentissage. Accordez-vous du temps et pratiquez le plus possible pour vous familiariser entre autres avec la structure et les sonorités de cette langue étrangère.

ARTICLES LIÉS