Accueil Emploi Quels sont les freins à l’emploi ?

Quels sont les freins à l’emploi ?

Dans l’enquête menée par l’INSEE en avril 2017 auprès de 10 000 entreprises du secteur de la construction, des services et de l’industrie, un peu moins d’une entreprise sur deux (47 %) a déclaré rencontrer des obstacles à leurs perspectives de recrutement. L’ industrie joue un rôle de premier plan dans les obstacles à l’emploi à long terme à durée déterminée et à durée déterminée (2 entreprises sur 3 dans le secteur de la construction et presque 1 sur 2 dans l’industrie). Principalement justifiée par l’incertitude de la situation et le manque de candidats qualifiés disponibles sur le marché, les entreprises dénoncent également le coût de la main-d’œuvre comme troisième obstacle majeur au recrutement.

En outre, 45 % des entreprises qui font référence à des difficultés de recrutement dues à des pénuries de compétences sont principalement la création d’emplois. freinés dans leur dynamique, ils sont plus atteints que ceux qui mentionnent le coût de la main-d’œuvre et les difficultés réglementaires, souvent couplée à l’incertitude dans le contexte économique.

A lire également : Comment postuler à un travail ?

Il convient toutefois de noter que le recrutement des cadres est une augmentation de 5% sur un an et de 50% par rapport à 2013 (Le Monde).

A découvrir également : Conseils pour trouver un nouvel emploi en 2020

Dans leur article sur la pénurie de talents numériques, Les Echos mentionne notamment que « la révolution industrielle numérique crée d’intenses difficultés de recrutement pour les professionnels de l’informatique (…), difficultés bien connues aux Etats-Unis, en Allemagne ou aux Etats-Unis Royaume qui apparaissent maintenant en France. »

Face à la nécessité de développer des programmes pour former les futurs jeunes actifs à leurs besoins futurs, les entreprises françaises prennent conscience de la nécessité de s’adapter, notamment dans les domaines de l’informatique et du numérique.

L’ État français met actuellement en œuvre des mesures de révision de la rémunération du travail et conditions de licenciement, bien que des facteurs minoritaires dans les obstacles à l’embauche. L’annonce d’un futur plan de formation de 57 milliards d’euros pourrait contribuer à réduire ce décalage entre l’offre et l’emploi.

HUMANAE intervient chaque jour pour cibler les profils et les compétences des candidats les plus recherchés et pour permettre le développement serein de l’activité des entreprises clientes.

ARTICLES LIÉS

Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!