Accueil Actu Le social learning pour aider les chefs d’entreprise à relever les défis

Le social learning pour aider les chefs d’entreprise à relever les défis

La formation continue en entreprise est l’un des leviers indispensables au développement de la structure. Les sociétés évoluent en effet aujourd’hui, dans un environnement très concurrentiel. Afin de se démarquer et d’offrir des services adaptés aux réalités du terrain, elles doivent actualiser les compétences de leurs employés. La formation en entreprise s’avère donc incontournable. Depuis quelques années, le social learning s’est imposé dans le langage de la formation professionnelle. Découvrez comment le social learning peut aider les chefs d’entreprise à relever les défis.

Quels sont les avantages du social learning ?

Le social learning est l’approche qui consiste à mettre en valeur l’apprentissage qui s’appuie sur le partage de connaissances. Pendant de nombreuses années, l’éducation et la formation ont suivi un modèle bien précis : un professeur qui enseigne des compétences et des savoir-faire aux personnes qui désirent les apprendre. Le social learning vient bouleverser ce modèle et prône plutôt l’apport de connaissances et l’enrichissement mutuel des expériences entre les apprenants.

A découvrir également : Organiser son budget quand on est étudiant

Hormis le fait de rendre la formation plus efficace, ce mode d’apprentissage présente trois grands atouts. Tout d’abord, la société bénéficie d’une réduction des coûts. Puisqu’elle dispose déjà des compétences de ses salariés, l’entreprise n’a plus besoin de payer le prix fort pour assurer la formation de ses employés. De plus, mettre en œuvre le social learning permet de créer une dynamique de groupe au sein du personnel, et de renforcer les liens entre les collaborateurs. C’est aussi un concept valorisant qui booste l’estime de soi et favorise les employés à développer le sentiment d’appartenance. Pour finir, le social learning encourage la créativité et le partage des idées. Ce qui permet à l’entreprise d’améliorer sa productivité et d’avoir de meilleurs résultats.

social learning

Lire également : Réussir sa reconversion professionnelle grâce à la formation : les clés du succès

Comment mettre en place le social learning ?

Pour que le social learning offre des résultats, il faut construire l’approche, l’accompagner et lui donner une impulsion. En plus d’être une technique d’apprentissage, il doit aussi devenir un état d’esprit. Pour le déploiement de ce concept, il est ainsi important de valoriser le sentiment d’appartenance à la société. Le formateur doit créer une dynamique entre les employés. En favorisant l’appartenance à l’entreprise, l’apprenant est plus motivé à acquérir de nouvelles connaissances.

Il faut aussi encourager les actions de groupe en faisant travailler les participants de concert. Cela favorise le partage et l’échange des connaissances. Challenger les salariés est aussi une action indispensable, car cela leur permet d’avoir un but à atteindre et de les résoudre ensemble. La mise en place du social learning passe aussi par la mise en valeur de l’expérience et des compétences des collaborateurs. Ce qui permet d’encourager les salariés à s’impliquer totalement pour une meilleure productivité.

Tirez le meilleur parti du social learning

Afin de profiter au maximum des avantages du social learning, nous vous conseillons d’organiser des jeux de groupe auxquels chaque participant peut jouer. Cela permet de préserver l’intérêt de la communauté en entreprise et la bonne entente entre vos apprenants. Les réseaux sociaux s’avèrent aussi un bon moyen de faciliter la communication entre les différents apprenants. Accessibles par tous et pratiques, ils sont plus faciles à utiliser par les employés et leur permettent d’échanger dans un cadre agréable et plus convivial.

Exemples de plateformes de social learning pour les entreprises

Les plateformes de social learning sont nombreuses et peuvent répondre à des besoins très différents. Tout dépend des objectifs que vous souhaitez atteindre. Parmi les exemples les plus connus, nous pouvons citer :
1• Yammer : Cette plateforme permet aux employés d’une entreprise de partager facilement leurs connaissances et compétences au sein d’un réseau social interne.
2• Moodle : Il s’agit d’un outil open source très populaire pour la formation en ligne, avec une forte communauté active qui propose de nombreux modules supplémentaires.
3• Edmodo : Principalement destinée aux établissements scolaires, cette plateforme peut aussi être utilisée par les entreprises pour faciliter l’échange entre collaborateurs.
4• TalentLMS : Cette solution est idéale pour organiser des cours en ligne personnalisés ainsi que pour mesurer leur efficacité grâce à des statistiques détaillées.
D’autres solutions existent bien sûr, telles que Docebo ou Adobe Captivate Prime. La plupart de ces plateformes proposent aujourd’hui une interface simple et intuitive permettant aux apprenants de naviguer facilement dans le contenu proposé. Elles offrent aussi un certain nombre d’options avancées telles que la gestion du temps passé sur chaque module ou encore l’organisation automatique des sessions en fonction du niveau individuel de chaque participant.

Comment évaluer l’impact du social learning sur l’entreprise ?

Le social learning peut avoir un impact significatif sur l’entreprise, mais comment mesurer cet impact ? Voici quelques pistes à suivre pour évaluer les retombées de votre stratégie de social learning.
1• Mesurez les taux d’engagement : suivez le nombre d’utilisateurs actifs et la fréquence des connexions à la plateforme. Cela vous donnera une idée de l’intérêt suscité par vos contenus.
2• Analysez les résultats des tests et quiz : les outils de formation en ligne permettent généralement aux apprenants de vérifier leurs connaissances grâce à des questionnaires ou des quizzes. Analyser ces résultats vous aidera à comprendre quelles sont les thématiques qui ont été assimilées facilement et celles qui nécessitent davantage d’attention.
3• Observez l’évolution du comportement des collaborateurs : le social learning doit se traduire par une amélioration concrète dans la vie quotidienne au travail. Constatez si vos collaborateurs ont adopté de nouvelles méthodes efficaces suite à leur apprentissage.
4• Identifiez les gains financiers liés au social learning : en constatant notamment une baisse du taux d’erreurs ou encore une diminution du temps consacré aux formations traditionnelles, pensez à bien rester attentif aux besoins identifiés et pérenniser cette méthode innovante dans l’entreprise.

ARTICLES LIÉS