Accueil Actu Le big data : l’avenir de la collecte des données

Le big data : l’avenir de la collecte des données

Inutile de tourner autour du pot. Si le big data existe, c’est bien grâce à la collecte de données. Et visiblement, tout le monde y trouve un intérêt. D’un côté, il y a les prestataires de services qui profitent de l’exploitation de ces données et, de l’autre, il y a les consommateurs qui se voient proposer du contenu plus personnalisé. Mais qu’est-ce vraiment que le big data et à quel avenir peut-on s’attendre ?

A découvrir également : Les dernières actualités sur l'éducation

Qu’est-ce que le big data ?

Si l’on s’amuse à traduire le terme « big data » en français, on obtient une grande donnée (mégadonnées). Il s’agit en effet non pas de deux ou de trois, mais d’une seule et unique grande base de données. C’est dans celle-ci que vont se concentrer toutes les données recueillies dans les quatre coins de la planète grâce à l’utilisation d’internet et des objets connectés.

L’expression « big data » a été évoquée pour la première fois en 1997. Autant dire qu’il s’agit d’une technologie récente et qui est toujours en cours de perfectionnement. Toutefois, tout porte à croire qu’on n’est plus très loin d’une évolution technologique d’une envergure mondiale.

Lire également : Comment la photogrammétrie par drone change-t-elle la donne ?

Cette évolution est d’autant plus accélérée par l’avènement du 5G et l’apparition des véhicules connectés qui envient une quantité de données impressionnantes en temps réel aux différents serveurs.

Ou va le Big Data ?

Les possibilités qui s’ouvrent grâce à l’avènement du big data semblent infinies. Dans un avenir proche, il y aura sans doute des métiers techniques et scientifiques en Data. Et vu que le big data sera au centre de pratiquement tous les domaines d’activités, ces métiers seront très prisés.

Il est également important de préciser que le big data prévoit de collecter toujours et encore des données. Le volume ne cessera donc pas d’accroître, mais il y a également les informations qui augmenteront de jour en jour. À terme, le big data aura des informations sur chaque personne et chaque partie du monde. Et avec autant d’informations, imagine ce que l’intelligence artificielle peut nous offrir.

En quoi est-ce important ?

Comme nous l’avons évoqué précédemment, tout le monde trouve son intérêt dans le big data.

Pour les entreprises et prestataires de services, le principal avantage du big data est la possibilité de numériser et d’automatiser les analyses. On parle alors de « Business Intelligence ». Le Business Intelligence (BI) consiste à récupérer des données du big data, à analyser celles-ci et à adopter une stratégie marketing ou commerciale en conséquence.

Voir aussi : Comment la Business Intelligence améliore-t’elle la prise de décision ?

Grâce au Business Intelligence par exemple, il est très facile de cibler des clients potentiellement intéressés par un produit ou service. Ainsi, il est possible et plus facile d’orienter la stratégie marketing pour proposer des publicités bien ciblées et personnalisées.

De l’autre côté de l’écran, il y a le consommateur qui se voit donc proposer uniquement des publicités susceptibles de l’intéresser. Les consommateurs peuvent également profiter du big data d’une autre manière. Pour en faire un exemple concret, grâce aux données précédemment collectées sur les voitures connectées, la conduite autonome sera plus performante et plus fiable.

Comment le Big Data est-il utilisé dans différents secteurs ?

Le Big Data est une technologie très récente, mais elle a déjà trouvé des utilisations concrètes dans différents secteurs. Voici quelques exemples pour mieux comprendre comment le Big Data peut être utilisé.

Dans l’industrie pharmaceutique, le Big Data permet de réduire les coûts et d’accélérer la recherche. Effectivement, grâce à l’analyse de millions de données sur les médicaments existants ou encore sur les essais cliniques en cours, il est possible d’avoir un meilleur aperçu des maladies et donc de trouver plus rapidement des solutions médicales adaptées.

Dans le domaine bancaire, le Big Data est souvent utilisé pour détecter les fraudes financières. Les outils d’analyse du big data sont capables de détecter rapidement toute anomalie dans une transaction et ainsi signaler aux équipes compétentes tout comportement suspect.

Les compagnies d’assurances font aussi partie des gros consommateurs de données massives. Leur objectif ? Mieux connaître leurs clients afin d’améliorer leur expérience client et d’optimiser leurs offres. Grâce à l’utilisation du Big Data combinée avec celle du Machine Learning par exemple, elles peuvent recueillir toutes sortes d’informations concernant leurs assurés telles que leur situation géographique, leurs habitudes de vie, etc.

Le secteur de l’agriculture est aussi concerné par le Big Data. Les données collectées permettent une analyse poussée des récoltes, des sols et de la météo, pour optimiser les rendements et adapter les plans d’irrigation.

Dans le domaine du transport, le Big Data peut être utilisé pour améliorer la sécurité sur les routes ou encore optimiser les itinéraires et ainsi contribuer à diminuer la congestion routière dans certaines grandes villes.

Quels sont les défis et les enjeux éthiques liés à la collecte et à l’utilisation du Big Data ?

Le Big Data est une technologie qui suscite à la fois de l’enthousiasme et des inquiétudes. Effectivement, si elle offre d’énormes possibilités en termes de collecte et de traitement de données massives, elle engendre aussi des défis éthiques importants.

Les données collectées sont souvent très personnelles et sensibles. Elles peuvent concerner les habitudes de vie ou encore la santé d’un individu, ainsi que ses opinions politiques ou religieuses. Les préoccupations liées à la protection de ces données sont donc légitimes.

Un premier défi majeur concerne la sécurité informatique. Effectivement, plus les entreprises collectent de données sur leurs clients et utilisateurs, plus elles deviennent vulnérables aux cyberattaques. Si un pirate informatique parvient à s’introduire dans le système d’une entreprise pour voler des informations confidentielles, cela peut avoir des conséquences graves pour les personnes concernées par ce vol.

Un deuxième défi concerne l’utilisation qui sera faite des données récoltées. Certainement, car rien n’empêche ces entreprises ou organisations gouvernementales qui stockent ces précieuses informations telles que vos coordonnées bancaires, votre géolocalisation, de constituer une menace potentielle menaçant ainsi notre vie privée. Cela pourrait aller jusqu’à porter atteinte aux libertés fondamentales telles que le droit à la vie privée.

Pour répondre à ces défis éthiques et protéger au mieux les utilisateurs du Big Data, il est nécessaire d’établir un cadre réglementaire strict autour de cette technologie. Nombreuses sont les entreprises qui ont à cœur de respecter la réglementation en vigueur, mais d’autres pourraient être tentées de contourner ces lois.

Le Big Data est une technologie très prometteuse, mais elle doit être encadrée par des règles éthiques strictement appliquées si nous voulons pouvoir bénéficier pleinement de ses avantages sans porter atteinte aux droits et libertés fondamentales.

ARTICLES LIÉS