Accueil Formation Formations pour devenir maquilleur professionnel : un bon plan ?

Formations pour devenir maquilleur professionnel : un bon plan ?

Formations pour devenir maquilleur professionnel : un bon plan ?

La plupart des femmes s’étant déjà maquillées au moins une fois dans leur vie, les techniques de base du maquillage sont globalement connues. Même le contouring qui semblait encore inaccessible aux personnes faisant partie de la classe moyenne s’est démocratisé. Toutefois, il y a une différence entre se débrouiller et maîtriser comme une vraie pro. Aujourd’hui, on va s’intéresser aux différentes formations pour être maquilleur professionnel et ce qu’elles promettent.

La formation longue dans une école de maquillage

Il existe en France plusieurs écoles privées pour ce qui est du maquillage artistique. Nous allons prendre ici l’exemple des formations pour devenir maquilleur professionnel proposées par une école à Sélestat (proche de Strasbourg) qui est assez représentative du milieu. Tout d’abord, il faut savoir que n’importe qui peut s’inscrire, même si avoir des bases est évidemment un plus. La formation longue dure 10 mois (cela dépasse rarement 1 an ailleurs) et vous aurez droit à 1080 heures de cours ponctuées par des stages sur le terrain. Il vous suffira d’avoir la moyenne à la fin pour obtenir un certificat.

A lire en complément : ITS Learning EIC : Plateforme éducative pour une expérience enrichissante

Avec ce certificat en poche, il vous sera possible de travailler pour des particuliers (mariages par exemple), mais aussi pour des professionnels (défilés, shootings…). Même s’il ne s’agit pas d’un diplôme reconnu par l’état, il augmente tout de même les chances de se faire embaucher si l’école a une bonne réputation.

La formation courte pour se perfectionner

En plus des formations longues, la plupart des écoles de maquillage proposent aussi une formation courte qui va de 1 jour à plusieurs semaines. Cela s’adresse cette fois-ci aux personnes qui ont déjà une certaine expertise et qui souhaitent se perfectionner davantage. Toutefois, les particuliers peuvent aussi s’y inscrire, si le but est par exemple de maîtriser une technique en particulier (baking, blender, contouring, strobing…). Cela peut être intéressant si vous souhaitez impressionner vos amies ou être la plus belle en soirée !

A lire aussi : Pourquoi choisir une formation de product manager ?

Les avantages et les inconvénients des formations en ligne

Au-delà des formations en présentiel, il existe aussi des formations à distance pour devenir maquilleur professionnel. Ces dernières ont connu un essor considérable ces dernières années, grâce notamment aux progrès technologiques et à la généralisation d’internet. Alors, quels sont les avantages et inconvénients de ce type de formation ?

Les formations en ligne permettent une grande flexibilité dans l’organisation du temps d’apprentissage. Effectivement, vous pouvez suivre le programme depuis chez vous ou depuis n’importe quel endroit sans avoir besoin de vous déplacer physiquement dans une école spécialisée. C’est donc une solution idéale si votre emploi du temps est chargé ou que vous habitez loin d’une école proposant cette formation.

Cette flexibilité permet aussi une meilleure conciliation entre vie professionnelle (ou personnelle) et formation : cela facilite grandement la poursuite simultanée des deux activités pour ceux qui ont déjà un travail stable, par exemple.

Aussi, les plateformes coursenligne.com offrent souvent différents modules thématiques selon le niveau recherché • débutant(e), intermédiaire ou avancé(e)s • ce qui facilite l’accès à tous types de profils ; elles proposent aussi régulièrement des mises à jour sur les tendances beauté récentes, comme celles liées au Covid.

L’un des principaux inconvénients reste le manque d’interaction avec un professeur qualifié pouvant corriger vos erreurs et répondre à vos questions. Bien sûr, il est possible de contacter un tuteur en ligne pour des échanges avec l’élève, mais cela reste différent d’une formation physique en présentiel.

Les formations en ligne ne permettent pas toujours une pratique optimale du maquillage sur des modèles vivants : il peut être difficile de se procurer le matériel nécessaire pour s’exercer sur soi-même ou sur ses proches, par exemple. Pensez à bien choisir la plateforme et à étudier l’équipement minimum à se procurer avant le début du programme afin d’être certain(e) que vous avez toutes les ressources nécessaires.

Pour conclure, chaque type de formation • présentielles ou en ligne • possède ses propres avantages et inconvénients. Les formations en ligne peuvent être particulièrement pratiques si vous cherchez une solution flexible qui peut concilier apprentissage tout en travaillant ou depuis chez vous. Toutefois, elles requièrent un travail personnel rigoureux ainsi qu’un équipement adéquat afin de pouvoir profiter pleinement du programme proposé.

Les certifications et accréditations à considérer avant de choisir une formation

Si vous envisagez de suivre une formation pour devenir maquilleur professionnel, vous devez prendre en compte les différents types de certifications et d’accréditations qui peuvent accompagner ces programmes. Ces certifications font office de garantie quant à la qualité et à l’authenticité de votre formation auprès des employeurs potentiels.

Il y a plusieurs organismes délivrant des certificats reconnus dans le monde entier. Parmi eux, on peut citer :

• L’institut international du maquillage (IIM), qui propose un programme intensif sur 5 mois à Paris ou Los Angeles avec une certification reconnue par la profession ;

• La makeup designory academy (MUD) située aux États-Unis, au Canada et en Europe, offrant différentes formations selon les niveaux ;

• Le Centre européen Maquillage Professionnel (CEMP) basé à Bruxelles, proposant divers modules thématiques alliant apprentissage pratique et théorique ainsi qu’une certification internationalement reconnue.

Les organismes fournissant ces accréditations ont tous leurs propres exigences quant au contenu des cours ainsi que la durée minimale nécessaire pour obtenir leur certification. Vous devez bien à vos besoins spécifiques.

Lorsque vous considérez les différentes options disponibles pour obtenir une certification en tant que maquilleur professionnel, voici quelques-unes des accréditations les plus importantes à prendre en compte :

• La certification de l’État : cette accréditation est délivrée par le ministère du travail et garantit que votre formation a été effectuée dans un établissement agréé ;

• La certification internationale CIDESCO (Comité International d’Esthétique et de Cosmétologie) qui est reconnue dans plus de 40 pays. C’est une référence mondialement connue pour la qualité des formations aux métiers de l’esthétique ;

• La certification ITEC (International Therapy Examination Council) qui est aussi très respectée internationalement.

Choisir une formation certifiante est impératif si vous visez à exercer ce métier sur le long terme. Les certifications offrent non seulement la garantie d’une certaine qualité et authenticité, mais elles peuvent aussi faire toute la différence auprès d’un employeur potentiel lorsqu’il s’agit de se distinguer au sein d’un marché compétitif.

ARTICLES LIÉS