Accueil Formation Comment réussir son DCG à Lyon : les conseils à suivre

Comment réussir son DCG à Lyon : les conseils à suivre

Le DCG ou le diplôme de Comptabilité et de gestion est un diplôme d’Etat de niveau licence. Il faut en effet faire trois années d’études supérieures après le bac pour le décrocher. Avec un DCG en poche, vous pouvez facilement intégrer le milieu du travail, mais vous pouvez aussi continuer vos études pour avoir le DSCG et le DEC.

Avant d’aller plus loin, rappelez-vous qu’il y a quand même trois années d’études devant vous. Ce ne seront pas les trois années les plus faciles, mais voici nos conseils pour réussir votre DCG à Lyon.

A lire également : Le Concours Sésame ouvre les portes de 14 écoles de commerce post-bac

Bien s’organiser

Dès la première année d’études, vous devez faire de l’organisation votre mot d’ordre. Oui, il faut avoir une organisation irréprochable pour pouvoir assimiler toutes les bases de la comptabilité, indispensables à la poursuite et à la réussite de vos études.

Une bonne organisation s’impose également, car le DCG LYON est quand même constitué de 13 UE et même 14 si vous prenez l’épreuve facultative de langues. Les matières sont très hétérogènes, mais aussi transversales, mais vous ne devez négliger aucune. Rappelons d’ailleurs que même si vous avez une moyenne générale de 10 sur 20 si une des matières est en dessous de 6, votre diplôme ne sera pas validé.

A découvrir également : Une formation pour la broderie est-elle compatible avec le CPF ?

Si vous n’êtes pas une personne très organisée, il faudra s’appliquer. Avec le temps, vous allez forger cette qualité pour en faire votre plus grand atout plus tard, lorsque vous vous présentez face à un recruteur.

Ne pas négliger l’application

Après chaque cours théorique et suite à une bonne imprégnation, passez à l’application. Le DGC Lyon vous donnera d’ailleurs l’occasion de faire cette application, car vous serez en alternance. Ne vous limitez pas à ces quelques heures en entreprise pour l’application. Repassez les annales des examens des années passées, ceci optimisera vos chances de réussite. 

Même si vous avez un emploi du temps très chargé, si vous êtes bien organisé, vous devez vous en sortir. Faites tout de même en sorte que le temps consacré à l’assimilation des cours théoriques soit égale au temps consacré à l’application. Ces théories ne vous seront pas d’une grande utilité aux examens si vous ne l’appliquez pas de manière intensive pendant les révisions. 

Être régulier

Les trois années d’études peuvent vous paraître interminables. Vous pouvez ressentir la fatigue à certains moments, mais pensez à votre réussite. Ne baissez pas les bras et soyez régulier pendant ces études. Ne vous dites surtout pas que vous avez encore quelques jours avant les examens et vous donnerez tout pendant ces derniers jours. C’est vraiment une grande erreur qui conduit à l’échec.

En travaillant régulièrement dès le départ, vous allez gagner du temps lors des dernières semaines de révisions. Pour ne pas vous faire prendre par le temps, mettez en place un planning de révisions et respectez-le. 

Toujours se motiver

Le conseil sur la régularité évoqué ci-dessus doit être combiné à la motivation. N’oubliez pas : le secret de la réussite repose aussi dans la motivation. Lors des pertes de motivation, gardez en tête votre objectif « le DCG ». Visualisez votre réussite, non pas seulement avec un DCG en poche, mais le métier de rêve que vous pourrez faire plus tard. Vous gagnerez en motivation en voyant plus grand, notamment en visant le poste de commissaire aux comptes.

Pour garder une bonne dose de motivation, il faut également apprendre à s’aérer l’esprit. On ne vous dit pas ici de laisser vos études pour glander pendant une semaine. L’idée est plutôt de s’adonner à une activité qui vous plaît pour évacuer le stress accumulé et généré par ces études. Ces moments de pause et de relaxation vous aideront à avoir le moral, ce qui est quand même utile pour la réussite du DCG.

ARTICLES LIÉS