Accueil Formation Comment être un bon manager ?

Comment être un bon manager ?

Il est vrai que le manager doit avant tout avoir plusieurs années d’expérience et des connaissances élargies de l’entreprise. Il doit en maîtriser tous les aspects financiers, administratifs, stratégiques et techniques. Mais tout cela ne suffit pas pour faire de lui ou d’elle un bon manager. Dans l’exercice de sa fonction, un manager doit être doué d’une bonne intelligence émotionnelle et d’une bonne capacité de négociation. Mais il y a d’autres softs skills que le bon manager doit avoir.

Avoir les compétences requises

Ce qui est sûr c’est que personne ne naît manager. C’est un poste auquel on accède le plus souvent par le biais d’une promotion. Quand vous avez un bon réseau et que vous avez les compétences requises, il est également possible de devenir manager par recommandation. Le poste de manager dans une entreprise est très stratégique.

Lire également : Les avantages des formations ESG Executive pour développer vos compétences en entreprise

Une partie de la vie de l’entreprise repose sur ses compétences. Les compétences techniques et les expériences de plusieurs années du manager doivent être complétées par une formation management. Le fait est que le monde du management est toujours en constante mutation. D’autres pratiques managériales voient le jour, les entreprises doivent constamment s’adapter.

Être à l’écoute de son équipe

Quand on pense à un manager, on voit toujours la carrure d’une personne plus ou moins imposante, un rouleau compresseur. Pourtant, ce n’est pas du tout l’image qu’un manager doit cultiver. Le ou la manager doit être un leader qui mène son équipe vers un but précis. Ce n’est pas uniquement un donneur d’ordre. Le manager doit être ouvert aux membres de son équipe et prendre en considération les opinions de ces derniers. Par contre, il garde le droit au dernier mot.

Lire également : BTS MCO spécialité sport : formation, débouchés et conseils

Avoir le sens de la communication

Le manager ne fait pas tout, il doit toujours travailler avec ses collaborateurs et les différents partenaires de l’entreprise. C’est quelqu’un qui doit être à l’aise avec la relation avec autrui. Tout le monde ne peut pas être doué du sens de la communication nativement. Il est tout à fait possible d’acquérir cette compétence à travers des formations en management basées sur le développement des softs skills.

Maîtriser le stress et la pression au quotidien

Le poste de manager est un poste à responsabilité. Des décisions doivent être prises, des négociations doivent être menées, l’agenda est toujours chargé. Un bon manager est tout le temps connecté et peut être sollicité à tout moment. Tout cela pour dire qu’il s’agit d’un poste où on est tout le temps exposé au stress. Tout son fardeau ne doit pas transparaître sur son visage, du moins le manager ne doit pas faire de ses collaborateurs son défouloir.

Avoir la carrure d’un décideur

Le ou la manager étant une personne visionnaire, il ou elle peut prendre les décisions les plus stratégiques en toute connaissance de cause. C’est quelqu’un qui doit être doué d’un certain niveau d’analyse et d’une certaine perspicacité. Le bon manager doit être à l’aise avec les outils modernes de prise de décision. C’est quelqu’un de cultivé, mais qui continue à se former et à apprendre pour développer un flaire encore plus efficace.

Savoir déléguer efficacement

En plus du leadership et de la vision, le bon manager doit savoir déléguer efficacement. Il doit comprendre les forces et les faiblesses de chaque membre de son équipe pour pouvoir leur assigner des tâches qui correspondent à leurs compétences. Lorsque l’on parle de délégation, vous devez la gérer.

Il ne suffit pas simplement d’assigner une tâche à quelqu’un en espérant qu’il ou elle s’en charge correctement, il faut aussi donner toutes les informations nécessaires pour permettre une réalisation optimale. Le manager doit aussi être disponible pour répondre aux questions et apporter un soutien si nécessaire.

Le fait d’avoir précédemment travaillé sur ses propres points forts facilite grandement cette étape car cela lui donne davantage confiance dans sa capacité à gérer toutes sortes imprévues susceptibles d’affecter le travail réalisé par l’équipe.

La clé ici est donc la communication. Le ou la manager doit communiquer avec son équipe tous les aspects des projets concernés afin que chacun comprenne bien ce qui est attendu.

Cela évitera des erreurs coûteuses ainsi qu’un gaspillage potentiellement préjudiciable aux finances et/ou à l’image globale de l’entreprise.

Si quelque chose ne va pas comme souhaité pendant le processus, toute personne impliquée peut faire part rapidement des problèmes rencontrés, ce qui permettra alors une mise en place rapide des solutions adaptées.

Encourager et motiver son équipe

Un bon manager ne se contente pas seulement de déléguer des tâches, il doit aussi être capable d’encourager et de motiver son équipe. Pour ce faire, il doit reconnaître les efforts et les réalisations des membres de son équipe.

Effectivement, la reconnaissance est un élément essentiel pour stimuler la motivation et l’engagement au sein de l’équipe. Les managers peuvent exprimer leur gratitude en utilisant divers moyens tels que des mots simples mais sincères ou encore une prime exceptionnelle.

Le manager peut aussi encourager sa team à prendre des risques calculés tout en étant présent pour soutenir ses collaborateurs dans leurs décisions. Il doit créer un environnement où chacun a le sentiment qu’il peut s’exprimer librement sans avoir peur d’être jugé.

Une autre façon efficace d’encourager et de motiver une équipe consiste à fixer des objectifs clairs et mesurables qui permettent aux employés non seulement de comprendre les résultats attendus, mais aussi comment ils peuvent y contribuer individuellement.

Cela aide à mettre en place un sens du progrès constant chez chaque membre de l’équipe ainsi qu’une vision partagée commune avec le reste du groupe. Cela incite tous les salariés impliqués à travailler ensemble pour atteindre ces objectifs communs.

Être disponible pour écouter ses collaborateurs est essentiel car cela renforce leur confiance en eux-mêmes ainsi que celle qu’ils ont dans leur supérieur hiérarchique. Un bon manager devrait toujours chercher à favoriser la communication au sein de son équipe afin d’aider chaque membre à se sentir impliqué et valorisé.

ARTICLES LIÉS