Accueil Formation Se former dans le domaine énergétique : les différents métiers

Se former dans le domaine énergétique : les différents métiers

Se former dans le domaine énergétique offre une multitude de métiers. En effet, l’enjeu énergétique s’applique dans différents secteurs. De plus, avec l’urgence climatique qui est une préoccupation mondiale à l’heure actuelle, les métiers en rapport avec ce domaine ainsi qu’avec le domaine énergétique sont en plein essor. Une formation dans le milieu offre ainsi plusieurs débouchés, en plus d’une opportunité de travailler au service de l’environnement et du développement durable. Zoom sur les métiers disponibles après une formation dans le domaine énergétique.

Les métiers de technicien

Une formation génie climatique ou génie thermique est une des options les plus intéressantes en matière de débouché.

A découvrir également : Accompagnement scolaire pour votre enfant : comment s'y prendre ?

Le technicien thermicien

La construction d’une habitation ou d’un établissement nécessite l’intervention de nombreux professionnels œuvrant dans différents secteurs. Parmi eux, on retrouve le technicien en génie climatique, appelé aussi technicien thermique. Ce dernier tient pour rôle d’assurer le confort thermique d’un bâtiment dans le respect de l’environnement. Après une formation, le technicien est apte à étudier le système de chauffage, de ventilation et de climatisation adapté à la structure dans le respect des réglementations en matière d’efficacité énergétique.

Ce technicien peut aussi exercer le métier de plombier chauffagiste. En fait, c’est un expert en matière d’installation, de production et de maintenance pour tout équipement en rapport avec l’énergie.

A lire également : Management et commerce : y a-t-il un cursus idéal ?

Technico-commercial thermicien

Avec une formation en génie civil ou en génie thermique et énergétique, le métier de technico-commercial thermicien est accessible à partir d’un Bac+2 ou +3. Ce poste a pour but d’assurer l’économie d’énergie. Le technico-commercial thermicien a pour mission de faire des études de rendements, d’effectuer des analyses sur la consommation énergétique. Pour cela, il va recevoir les porteurs de projet dans le domaine énergétique pour ensuite proposer des solutions pour optimiser leur consommation d’énergie.

Dans ce sens, il est aussi un commercial qui peut se charger de la vente d’équipement en matière de génie climatique. Il est en effet qualifié pour vendre les offres en tant que professionnel en la matière.

Chargée d’affaires ou chargée de projet

À côté du titre d’ingénieur, il y a aussi différents métiers en rapport avec le management et la gestion.

Chargé d’affaires en génie thermique et climatique

La formation en génie climatique peut aussi aboutir à un métier de chargé d’affaires en génie thermique et climatique. Ce poste consiste à gérer entièrement les projets dans ces domaines. En fait, le chargé d’affaires va conclure les projets et peut faire appel à des techniciens thermiques pour la réalisation. Dans cette optique, il va d’abord prendre en charge les études et le contrat avec le client. Il  se chargera ensuite de la supervision du déroulement des travaux. D’autre part, il va aussi gérer tout ce qui est achat, approvisionnement, sélection, etc.

Un chargé d’affaires en génie thermique et climatique peut travailler dans un cabinet, dans une collectivité ou en tant que consultant.

Chef de chantier en génie climatique et sanitaire

Pareil au chargé d’affaires, le chef de chantier en génie climatique et sanitaire supervise les différents travaux en génie climatique et sanitaire. Néanmoins, si le chargé d’affaires en génie thermique et climatique est un intermédiaire entre les clients et les ouvriers, le chef de chantier est plutôt sur le plan opérationnel, s’occupant de la gestion, du planning et du contrôle des chantiers (supervision des travaux, contrôle des matériaux, évaluation des besoins, etc.). Il peut aussi être amené à définir un budget prévisionnel pour la réalisation des travaux.

Les métiers d’ingénieur

Bien sûr, après une formation supérieure dans le domaine énergétique, il est possible de devenir ingénieur dans des secteurs variés. En voici des exemples :

Ingénieur en énergies renouvelables

Pour être capable de créer, de gérer, de proposer des projets en rapport avec les énergies renouvelables (énergie solaire, hydraulique, éolien, biomasse…), il faut suivre une formation supérieure en ingénierie dans le domaine. Il a pour mission de suivre et de gérer toutes les étapes d’avant-projet afin d’assurer l’obtention d’un permis de construire.

Actuellement, c’est un profil très sollicité, car il peut répondre à des objectifs variés dans le domaine de l’environnement et du développement durable.

Ingénieur thermicien

Le métier d’un ingénieur thermicien ne se limite pas à l’étude et la mise en place d’un système de chauffage ou de climatisation d’une structure. Il est aussi habilité à concevoir et à entretenir les équipements nécessaires dans ce domaine.

En général, ce professionnel est sollicité pour des travaux industriels ou des interventions dans une collectivité. Effectivement, il est aussi disposé à évaluer la conformité des installations ou des futures installations d’un bâtiment avec la réglementation thermique. Par contre, son métier peut aussi s’étendre au niveau du moteur à combustion d’un véhicule.

ARTICLES LIÉS