Accueil Emploi Les 3 phases du bilan de compétences

Les 3 phases du bilan de compétences

La réalisation d’un bilan de compétences s’impose à certaines étapes de votre vie professionnelle. Il vous permet de progresser dans votre métier ou d’opter pour une autre branche pour votre reconversion. Il est très important, car il vous permet de faire le point de vos qualifications, de votre potentiel et de déterminer si vous devez vous former. Prêt à vous évaluer ? Quid des différentes phases d’un bilan de compétences ?

La première phase, la phase préliminaire

Encore appelée phase d’analyse de la demande, la phase préliminaire permet tout simplement d’analyser la demande et le besoin du bénéficiaire. Cette analyse est fondamentale pour la définition du format le plus adapté à la situation.

A lire aussi : 5 étapes clés pour faire ses premiers pas et réussir son intégration professionnelle

Par ailleurs, cette étape permettra de :

  • donner une explication sur votre parcours,
  • faire le point de votre besoin et de vos attentes,
  • retracer les modalités du bilan à faire.

Ce diagnostic permettra de vérifier que la demande du client est en parfaite adéquation avec le bilan de compétences. Dans le cas contraire, le conseiller devra le rediriger vers une démarche plus structurée.

A lire aussi : Comment définir une marque employeur ?

Il faut aussi préciser qu’au cours de cette étape, il est important qu’il y ait une véritable relation de confiance entre le client et le conseiller qui doit tout faire pour inviter à la discussion et à l’échange. Comme il est possible de le voir sur cabinet-godiveau.fr, il est préférable de collaborer avec de véritables experts dans ce domaine.

bilan de compétences

Dans un second temps, une phase d’investigation

Beaucoup de personnes considèrent la phase d’investigation comme l’étape la plus importante d’un bilan de compétences. Elle s’inscrit dans une démarche rétrospective et prospective. Elle se déroule d’ailleurs en plusieurs séances. Au cours de chaque séance (durée d’environ deux heures), le client doit avoir une meilleure connaissance de son milieu professionnel et de lui-même.

Au cours de ces séances, le conseiller se sert de nombreux outils comme les jeux de rôles, les tests ou les questionnaires. Ils permettront de faire le point des compétences acquises au cours de vos expériences professionnelles. Ils aideront également à connaître les atouts, le potentiel à développer et les valeurs générales dans le travail.

Cette deuxième phase du bilan de compétences se conclura par la détermination des possibilités futures pour le salarié en matière de métier, de formation ou de secteur d’activité. Elle permettra aussi de valider un projet de reconversion.

Si vous n’avez pas un projet précis, la phase d’investigation vous aidera à ouvrir de nouvelles perspectives et à en fermer d’autres.

La phase de conclusion : la synthèse

Après avoir réalisé les deux étapes précédentes, il est temps de tirer des conclusions. Encore appelée étape de restitution, la phase de synthèse permet de remettre un document d’analyse et de synthèse. Il contient les conclusions et les recommandations tirées des précédentes études. Ce document fait ainsi le point sur les facteurs susceptibles de favoriser la réalisation de votre projet.

Cette étape n’est pas une fin en soi, car elle ne fait qu’ouvrir les portes d’une nouvelle aventure comme l’entrepreneuriat ou une formation. Cette synthèse constitue une feuille de route pour le client basée sur sa propre expérience et ses compétences.

Après avoir réalisé ce bilan, vous devrez vous jeter à l’eau. Dans la plupart des cas, les consultants qui vous auront accompagnés effectueront un suivi de plusieurs mois pour s’assurer que vous avez pu mettre en œuvre le projet. Si cela n’est pas le cas, ils pourront vous apporter un complément de soutien.

ARTICLES LIÉS