Accueil Formation Comment être bien orienté pour une formation ?

Comment être bien orienté pour une formation ?

Comment être bien orienté pour une formation

Après l’obtention de certains diplômes du secondaire, le choix d’une formation est nécessaire. C’est d’ailleurs ce qui vous permettra d’acquérir des compétences et connaissances à la fois théoriques et pratiques.

Face à de nombreuses offres de formations qui sont proposées sur le marché, bien choisir une formation devient difficile. Il est donc parfois conseillé de se faire assister par un service d’orientation qui vous aide à faire un choix en fonction de vos attentes.

A lire aussi : Quelles sont les offres de formation à distance disponibles chez EFC ?

Se faire assister par des conseillers

Il existe un bon nombre d’organismes qui sont prêts à vous apporter leur aide en matière de formation orientation.

Les conseillers d’orientation de votre institut : présents dans les lycées et les collèges, ces experts du système éducatif sont souvent formés à la psychologie et pourront vous épauler pour vous aider à construire votre projet professionnel. Leur principale mission est d’apporter une réponse à votre profil.

A lire également : A quoi sert le CACES R487 grue à tour ?

Les centres d’information et d’orientation ou CIO : ils s’étendent sur tout le territoire et sont sous l’autorité du ministère de l’Éducation nationale, des sports et de la jeunesse. Vous y trouverez des conseillers d’orientation qui accueillent tous les jeunes à la recherche de formation.

Les services Communs Universitaires d’Information et d’Orientation (SCUIO) : ce sont des organismes que l’on trouve le plus souvent dans les universités. Vous avez la possibilité de prendre rendez-vous auprès d’un conseiller d’orientation et de profiter de la documentation mise à disposition.

Les missions locales : sur inscription, la mission locale qui vous est la plus proche peut vous fournir des conseils sur votre orientation professionnelle par le biais de plusieurs programmes. Ce sont notamment les petits stages, les programmes pour les jeunes en difficulté, etc.

Les centres du réseau Information Jeunesse (IJ) : il s’agit d’un réseau disposant de 262 bureaux Information Jeunesse et de 1300 points Information Jeunesse dans l’hexagone. Ces structures accueillent des personnes afin de répondre à leurs interrogations relatives à l’orientation professionnelle.

être bien orienté pour une formation

Faire des recherches sur le web

Internet regorge de nombreuses informations sur les formations et les secteurs d’activité qui en découlent. Des plateformes à l’image de l’Onisep vous présentent des formations et des professions à travers des vidéos et des fiches. Vous trouverez aussi des sites web qui se spécialisent dans l’orientation en fonction de votre région.

Certaines plateformes iront même plus loin en vous proposant en plus de l’information, un accompagnement de A à Z dans vos recherches. Elles vous aident ainsi à définir la formation que vous souhaitez suivre, là où vous voulez la faire, et la durée du cursus. Gratuitement, certains conseillers en stratégie d’études peuvent vous rappeler, vous guider et vous mettre en contact avec les écoles.

Rencontrer les professionnels

Pour avoir une petite idée du quotidien d’un métier, rien ne vaut l’observation par soi-même. N’hésitez pas à solliciter vos proches dont la profession vous intéresse et demandez-leur si vous pouvez passer du temps avec eux pour les observer.

D’ailleurs, certains lycéens ont tendance à intégrer des stages d’observation au terme de leur cursus. Profitez de cette occasion pour découvrir un travail que vous ne connaissez pas tellement et qui attire votre attention !

D’autres programmes ont également été mis sur pied pour permettre aux jeunes de mieux se familiariser avec l’univers du travail.

Il y a le parcours d’orientation professionnelle qui est lié à la mission locale. Ce programme invite les jeunes assez indépendants à une exploration des métiers (de manière collective et individuelle).

Une fois que votre projet est devenu plus clair, vous pourrez effectuer un petit stage ou une visite d’entreprise afin de finaliser votre apprentissage. Ce qui vous aidera à concrétiser votre projet et déterminer la formation adéquate.

On peut aussi citer la période en milieu professionnel. Toujours avec la mission locale, il vous sera possible de faire des « stages de découverte » des métiers au sein d’une société pendant environ 10 jours. Mais pour cela, vous devrez signer au préalable un contrat d’insertion de la vie sociale (CIVIS). Il s’adresse aux jeunes de 16 ans à 25 ans qui n’ont pas encore trouvé leur voie dans le monde professionnel.

ARTICLES LIÉS